Check-List / No GO

La check-list n’est pas un outil, c’est un état d’esprit

10 Raisons d’adopter la check list

Risque excluRespecter la règle
ProfessionnalismeComprendre le besoin
CommuniquerVérification – Concertation - Décision
ÉthiqueSécurité du patient
PédagogiqueImpliquer, intéresser l’équipe au résultat
LeadershipExprimer sa responsabilité chirurgicale
ExemplaritéRôle modèle pour l’ensemble du bloc
AccréditationCoopération anesthésistes-chirurgiens
Réalisme50% des EIAS sont évitables par la CL
VigilanceTraçabilité dans le dossier

11 points à respecter

CL-11 points

S'évaluer - L'audit Check-List

La check-list "sécurité du patient au bloc opératoire"

Description détaillée :

La publication de la Solution pour la Sécurité du Patient (SSP) de type 3 : « No Go au bloc opératoire : comment renforcer les barrières de sécurité ? » a impliqué une révision de la check-list "sécurité du patient au bloc opératoire".
Dans le cadre de l’analyse de la base de retour d’expérience Orthorisq, a été amené a faire une enquête de pratique. Sur les 663 (35,9 %) réponses analysées, l’étude a montré que 72,6 % des chirurgiens répondants ont été amenés, au moins une fois dans leur exercice professionnel, à stopper une procédure chirurgicale avant ou après l’anesthésie et avant la réalisation de l’incision. Dans la moitié des No Go survenus, la check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire » avait été validée.
Ainsi révisée en novembre 2018, une quatrième version V2018 met l’accent sur les trois objectifs de la check-list : vérifier, ensemble, pour prendre une décision sur la poursuite ou non (No Go) de l’intervention, et tracer la décision prise.
La Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive, qui a pris part à l’élaboration de la SSP sur le NO GO, souhaite promouvoir et évaluer la mise en place de la nouvelle check-list auprès des chirurgiens viscéraux et digestifs.

Objectifs pédagogiques :
- Connaitre et mettre en oeuvre la check-list "sécurité du patient au bloc opératoire" V 2018
- Identifier et analyser les écarts entre la pratique réelle et attendue.

Déroulé :
Prendre connaissance des référentiels communiqués :
• Check-list "sécurité du patient au bloc opératoire" V 2018
• Points-clés et solutions : No Go au bloc opératoire : comment renforcer les barrières de sécurité ?
• Mode d’emploi de l’audit
• Grille d’audit

 

  • Etape 1 : 1er Tour - Évaluation des pratiques
    Le participant complète 10 grilles d’audits en fonction des référentiels communiqués.

 

  • Etape 2 : Mise en place d’actions d’amélioration
    Le participant fait une synthèse du premier tour d’évaluation et identifie des actions d’amélioration de la qualité des soins à mettre en place.
    Ces actions doivent être concrètes, faisables, organisées dans le temps et suivies.

 

  • Etape 3 : 2ème Tour - Réévaluation des pratiques
    Afin de suivre l’efficacité des actions d’amélioration des pratiques précédemment identifiées, le participant complète de nouveau les grilles d’audits proposées.

Documents ressources